Secrétaire de la Conférence : un accélérateur de carrière ?

Le concours d’éloquence de la Conférence des Avocats du Barreau de Paris est bien connu du monde des avocats. La récompense conférée aux gagnants de ce concours, en plus d’être particulièrement prestigieuse, leur donne des responsabilités exclusives. Focus sur le titre de Secrétaire de la Conférence.

Devenir Secrétaire de la Conférence pour une année de prérogatives

Le concours de la Conférence est accessible aux jeunes avocats, âgés de moins de 35 ans et possédant moins de 5 années d’exercice au Barreau, intéressés par la défense pénale. S’il n’est pas obligatoire d’être spécialisé dans ce domaine, même si cela reste l’objet principal des Secrétaires de la Conférence, il est toutefois souhaitable d’avoir ce type de compétences et d’envisager cette spécialisation à moyen terme. Le concours, dont l’objet est la maîtrise de l’art oratoire, se déroule en trois temps, la procédure étant détaillée sur le site de la Conférence :

« Le premier tour se décompose en une trentaine de séances, étalées de janvier à juin. La plupart des séances se tiennent le lundi à 19h30 à la Bibliothèque de l’Ordre. L’entrée est libre, seuls les candidats doivent s’inscrire. Pour chacune des séances, deux sujets sont proposés aux candidats et publiés quinze jours à l’avance. Les 12 Secrétaires ne commentent jamais publiquement les discours entendus.

Le deuxième tour oppose les 36 candidats sélectionnés durant le premier tour. Durant ce tour, le sujet et la position (affirmative ou négative) sont imposés et communiqués cinq heures avant l’épreuve. A l’issue, 24 candidats sont sélectionnés.

Le troisième tour a lieu mi-novembre. Là encore, le sujet et la position (affirmative ou négative) sont imposés et communiqués aux candidats cinq jours avant la séance. Les résultats finaux sont divulgués une semaine après la fin du 3ème tour. »

La sélection relève des Secrétaires actuels qui procèdent au choix de leurs successeurs. En fonction du poste qui leur est attribué à la fin de la sélection, les responsabilités des nouveaux Secrétaires différeront.

Un atout à long-terme pour la carrière

Le fait d’être les porte-paroles du Barreau de Paris et d’être les garants de la défense pénale comporte des avantages certains. Ainsi, les permanences de garde à vue, l’obligation de traiter des dossiers parfois très complexes ou fortement médiatisés, les plaidoiries quasi-improvisées sur des cas tout juste assimilés, représentent autant d’occasions pour se former très rapidement et efficacement à la défense pénale en plus d’être un bel atout sur un Curriculum Vitae.

Quant au devoir de représentation du Barreau, cela propulse les Secrétaires sur le devant de la scène juridique, en leur permettant de nouer de nombreux contacts, participer à des évènements d’importance et gagner en indépendance.

Et pour ceux qui ne gagnent pas ?

L’exercice de l’art oratoire, même s’il n’est pas couronné de succès, ne doit pas être occulté. Ainsi, tenter de convaincre un prospect, plaider pour un client, argumenter avec des interlocuteurs variés…dans toutes ces situations, l’éloquence est un atout indéniable ! La Conférence est aussi l’occasion de s’entraîner et pratiquer une compétence que l’on apprend rarement lors de son parcours universitaire, mais qui est pourtant vitale dans tout parcours professionnel d’un avocat confronté quotidiennement à des interactions avec des interlocuteurs variés.

A propos de l'auteur

Michael Obadia 1

Michaël OBADIA

Voir ses autres conseils

Retour